Articles tagués eréputation

« Booster votre recherche d’emploi, par les réseaux sociaux » quelques conseils – journée ElleActive

elleactive

Dans le cadre de la journée ElleActive, organisée à la CCI de Lyon, le 2 Fevrier dernier, j’ai eu le plaisir d’intervenir au Corner « Booster votre recherche d’emploi ».

Une journée exceptionnelle organisée par le magazine ELLE.  L’occasion d’échanger, de réseauter, de parler de ses expériences..de recevoir des astuces, des idées pour lancer sa boîte, cherchez du travail, mieux gérer sa vie pro et perso…Merci à toute l’équipe, Clémence, Julia, Lou, Soumaya…pour l’accueil, le programme et les ateliers de qualité. Et un clin d’œil à notre experte du personnal branding  Fadhila Brahimi @Fbrahimi pour la connexion :-).

J’y ai apporté des conseils pour créer et maitriser son identité numérique grâce aux réseaux sociaux, en particulièrement en recherche d’emploi.

J’ai rappelé que l’identité numérique est l’ensemble de ces petites traces que vous laissez à chaque fois que vous surfer sur le Web, que vous faites un commentaire sur un réseau social, que vous vous inscrivez sur un blog ou une newsletter…et parfois sans forcément vous en rendre compte.

linda BELAIDI

Parmi ces traces laissées, on retrouve :

• les profils que vous avez créés sur les réseaux sociaux tels que Linkedin , Viadeo, Facebook…

• le procès-verbal d’une association loi 1901 dont vous être membre et qui mentionne votre nom

• des commentaires que vous avez écrits sur un forum de discussion

• des réservations sur des sites de co-voiturage

• des tags sur des photos ou articles qui ne sont pas valorisants ou pire compromettants..

• etc…

Il est donc nécessaire de faire le point régulièrement sur sa présence sur le Web.

On le sait, le premier reflexe est de taper son nom sur Google.

Sachez que celui qui vous cherche, vous trouve. jumelles

Toutes ces traces laissées et collectées forment votre portrait et donnent des éléments parfois décisifs dans la prise de décision de votre recrutement.

Il est donc indispensable d’avoir une présence cohérente.

Assurez-vous que :

• vos informations professionnelles sont identiques sur tous vos profils, en particulier les dates et les intitulés de postes. • la photo de profil est professionnelle

• des mots clés apparaissent dans la description de votre parcours

• vos aspirations, vos compétences, vos expertises sont valorisées.

Alors soyez en veille et occupez le terrain !

Publicités

, , , ,

Poster un commentaire

Atteinte à l’image, quelles parades ?


shadok incertitudeL’entreprise actuelle est « ouverte » et communicante. Son image fait partie de son patrimoine (immatériel). Il est donc importer de la protéger.

L’atteinte à l’image peut avoir de graves conséquences pour l’entreprise jusqu’à mettre en cause sa pérennité .

Elle peut être le fait d’une attaque interne (malveillance) ou externe à l’entreprise (concurrence hostile…) mais aussi procéder d’un comportement inadapté du management.

Quelles parades ?

  • Veiller à l’intégrité du site de l’entreprise (risque de défacement –http://goo.gl/MT2xd)
  • Assurer ou faire assurer une veille sur l’image de l’entreprise ou les atteintes à cette image (site Internet de l’entreprise ; avis de consommateurs réels ou supposés ; réseaux sociaux…)
  • Etendre la veille aux sous-traitants de premier rang, aux partenaires majeurs…
  • Agir afin de faire cesser le plus rapidement possible les atteintes à l’image
  • Evaluer les choix stratégiques en terme d’image et de réputation
  • Gérer votre communication

 Prévoyez régulièrement  un audit d’image pour faire le point sur votre E-réputation !

 Des outils gratuits existent :

En résumé, je considère que tout dirigeant se doit de mettre en place un dispositif de veille, pour les raisons suivantes :

  • s’informer sur ses concurrents, sur ses fournisseurs et sur ses clients;
  • trouver de nouveaux clients, de nouveaux marchés;
  • utiliser plus efficacement les réseaux sociaux;
  • assurer une meilleure visibilité de son entreprise, ses produits ou ses services
  • utiliser des outils plus adaptés aux modes de management et de collaboration aujourd’hui;
  • apprendre à trouver plus rapidement les informations indispensables à sa survie et à son développement.
  • identifier ses vulnérabilités, les risques internes ou externes, pour mieux se protéger
  • et bien entendu, surveiller son image sur la toile.

, , , ,

1 commentaire

Le risque image et le risque de réputation : quelques outils à votre disposition

L’entreprise actuelle est « ouverte » et communicante. Son image fait partie de son patrimoine (immatériel).ereputation

Il est donc importer de la protéger. L’atteinte à l’image peut avoir de graves conséquences pour l’entreprise jusqu’à mettre en cause sa pérennité  !

Elle peut être le fait d’une attaque interne (malveillance) ou externe à l’entreprise (concurrence hostile…) mais aussi procéder d’un comportement inadapté du management.

Quelles parades ?

  • Veiller à l’intégrité du site de l’entreprise (risque de défacement – http://goo.gl/MT2xd)
  • Assurer ou faire assurer une veille sur l’image de l’entreprise ou les atteintes à cette image (site Internet de l’entreprise ; avis de consommateurs réels ou supposés ; réseaux sociaux…)
  • Etendre la veille aux sous-traitants de premier rang, aux partenaires majeurs…
  • Agir afin de faire cesser le plus rapidement possible les atteintes à l’image
  • Evaluer les choix stratégiques en terme d’image et de réputation
  • Gérer votre communication

 Prévoyez régulièrement  un audit d’image pour faire le point sur votre E-réputation !

 Des outils gratuits existent :

C’est à vous d’essayer !

Linda BELAIDI

, ,

5 Commentaires

A lire ! Communication de crise, quelques règles

Je partage avec vous cet excellent article complet et nourri d’exemples de François-Bernard Huyghe.

Vous y trouverez des éléments de base pour toute communication de crise.

N’attendez pas d’éventuelles situations de crises pour maîtriser certains éléments de langage. L’actualité est riche d’exemples…

« Il faut toujours prendre le maximum de risques avec le maximum de précautions » Rudvard Kipling 

Bonne lecture, Linda BELAIDI.

communication de crise

Source et suite : http://www.huyghe.fr/actu_916.htm

Avant de dire quoi que ce soit

1) Bilan de l’information disponible (attention à la date des événements auxquels on se réfère)

2) Dessiner sa stratégie en fonction des impératifs de la communication de crise

3) erreurs et techniques de mauvaise foi

Quelques erreurs à éviter :

– Mentir pour fuir la question

– Jouer toutes ses cartes au premier coup

– Répondre dans l’urgence et l’affolement, se laisser tétaniser par le tempo de la presse

– Subir et laisser le champ libre à ses critiques qui occuperont la scène

– Invoquer un secret qui laisse soupçonner le pire

– Se contredire, donner des versions différentes des événements qui ne sont pas compatibles, n’avouer la vérité que par morceaux et lorsque l’on est forcé

– Prononcer dès les premiers moments des phrases de déni ou de mépris qui vous seront toujours reprochées

– Parler pour ne rien dire ou dire des absurdités (« pour l’instant, nous ne savons rien… mais il n’y aurait pas de victimes »….).

– Utiliser un jargon pseudo-professionnel.

– Démentir avant de vérifier ( » il ne se passe rien », ou « c’est techniquement impossible« )

– Se vanter (« la technologie la plus sûre du monde » ).

– Etre sourd aux critiques (syndrome du bunker ou illusion de l’invincibilité).

– Mettre en cause « les autres » sans preuves : les prestataires, les médias ou les lampistes qui ne vous ont pas dit

Excellent article complet à lire, en cliquant ici 

, , , ,

1 commentaire

Lyon, 16 Mai 2013 : La gestion des réseaux sociaux au sein de l’entreprise et à l’extérieur

« Il faut 20 ans pour construire une réputation, 5 minutes pour la détruire » Warren Buffet
Aujourd’hui l’information se diffuse de manière instantanée, notamment avec l’explosion des réseaux sociaux. Il est donc indispensable de gérer son identité numérique et maîtriser son e-réputation.
LogoCLASS
Conférence organisée par le CLASS ,   Jeudi 16 mai 2013 à 18h30
&
Animée par Linda BELAIDI, dirigeante du Cabinet EASI (Intelligence Stratégique), Experte en sécurité économique, Auditrice INHESJ et Conférencière labellisée EUCLES par la D2IE.
  • Médias sociaux, y aller ou pas ?
  • Quels sont les outils pour surveiller en temps réel ce qui se dit sur vous sur la toile ?
  • Quels sont les enjeux pour l’entreprise et ses dirigeants ?

, , , ,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :