Le risque image et le risque de réputation : quelques outils à votre disposition

L’entreprise actuelle est « ouverte » et communicante. Son image fait partie de son patrimoine (immatériel).ereputation

Il est donc importer de la protéger. L’atteinte à l’image peut avoir de graves conséquences pour l’entreprise jusqu’à mettre en cause sa pérennité  !

Elle peut être le fait d’une attaque interne (malveillance) ou externe à l’entreprise (concurrence hostile…) mais aussi procéder d’un comportement inadapté du management.

Quelles parades ?

  • Veiller à l’intégrité du site de l’entreprise (risque de défacement – http://goo.gl/MT2xd)
  • Assurer ou faire assurer une veille sur l’image de l’entreprise ou les atteintes à cette image (site Internet de l’entreprise ; avis de consommateurs réels ou supposés ; réseaux sociaux…)
  • Etendre la veille aux sous-traitants de premier rang, aux partenaires majeurs…
  • Agir afin de faire cesser le plus rapidement possible les atteintes à l’image
  • Evaluer les choix stratégiques en terme d’image et de réputation
  • Gérer votre communication

 Prévoyez régulièrement  un audit d’image pour faire le point sur votre E-réputation !

 Des outils gratuits existent :

C’est à vous d’essayer !

Linda BELAIDI

, ,

  1. #1 par CNRD le avril 24, 2013 - 3:02

    Tous ces points sont en effet à prendre en compte. Il faudrait développer un peu plus pour attirer l’attention des entreprises sur les risques encourus.
    Le défacement est un risque d’image évident.
    -Moins évident est le risque de voir sa « Marque » usurpée et malmenée par récupération de nom de domaine => contribution de sociétés spécialisées pour la surveillance, l’intervention de l’OCLCTIC et des avocats…
    -Le vol de données ou simplement la fuite de données (fortuite ou non) contribue également à entacher une « Marque » => formation des utilisateurs, redaction de politiques et de chartes, dispositifs de surveillance interne …
    -La tendance d’utilisation de TMA et/ou surtout du « Cloud » conduit à revoir en profondeur les contrats avec les sous-traitants …
    -La rapidité d’action passe par la mise en place de RSSI et d’une chaîne de sécurité avec commité pouvant prendre des décisions rapides, y compris en matière de communication.
    -Enfin cela a un coût qu’il faut évaluer à l’aune des risques acceptables=>Un budget !

  1. Le risque image et le risque de réputati...
  2. Le risque image et le risque de réputation : quelques outils à votre disposition | CARNET D'ADRESSES
  3. Le risque image et le risque de réputati...
  4. Le risque image et le risque de réputati...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s